Domotique et gestion de l'énergie  |  Qui est DOMO-Energie  |  Contact  |  Liens  |  FAQ  |  Plan du site   
 
Logo Domo-Energie
 |  Services  |  Produits  |  Professionnels  |  Propriétaires  |  Tout savoir  |  Actualités  | 
 
 
 
Logo Domo-Energie

Test des interrupteurs EIB KNX Merten / Schneider

Merten, fabricant repris récemment par le groupe Français Schneider, se place depuis ces dernières années en tête du podium des meilleurs produits de cette catégorie.

Nous avons testé les 2 gammes les plus répandues et surtout les plus récentes du constructeur:

Gamme "M"

Gamme "Fäche"

Pour ces 2 gammes, l'applicatif est le même. Quelques petites différences sont à remarquer :

  • Si les 2 gammes proposent des modèles de 2, 4, et 8 boutons ainsi qu'une version 8 boutons doté d'un récepteur IR, la gamme Fläche s'enrichi d'un modèle 6 boutons (photo).
  • La gamme Fläche nous fais la bonne surprise d'un boutons supplémentaire "auxiliaire", au centre en bas, doté de toutes les possibilités de l'applicatif, hormis la LED de control.
  • La surface des boutons et pour l'étiquetage est légèrement plus grande pour la gamme Fläche. La dimension reste la même, cadre inclus, mais la place  a été gagnée sur le cadre précisément.
  • Les LED de control sont rouges pour la gamme "M", bleues pour Fläche.
  • La gamme Fläche étant plus récente, les matériaux et couleurs disponibles sont nettement moins vaste que pour la gamme "M".

 

L'applicatif

Décrire l’ensemble des possibilités offerts par ces produits demanderait plusieurs pages, tant le constructeurs a été généreux sur ce plan. Nous parlerons donc ici des fonctions les plus intéressantes, et surtout les plus utiles dans toutes les installations.

Boutons et LED indépendants

Alors que nombre de constructeurs en sont encore à gérer les boutons par pair, limitant ainsi les possibilités, chez Merten, chaque bouton se gère de manière totalement autonome, un interrupteur 8 boutons veut dire réellement 8 fois un boutons indépendant.

Ensuite, chaque bouton (boutons auxiliaire excepté) dispose d’une LED programmable. Ce point est assez rare chez les concurrents pour que cela mérite d’être annoté. En effet, il est encore trop fréquent de voir une seule LED pour une paire de boutons.

Ces LED peuvent être attribuées aussi bien à la pression du bouton qu’à un évènement externe. On peut ainsi faire briller (ou flascher) une LED sur des états binaires provenant d’une information d’autres modules KNX.

On pourra donc par exemple informer si des lumières sont restées allumées (état provenant d’une fonction logique), si une fonction de sécurité est enclenchée, ou si un scénario s’est correctement terminé.

Détection pression courte et longue

L'une des caractéristiques les plus remarquables est la possibilité de détecter une pression courte ou longue, de pouvoir choisir avec précision le délai...

et de pouvoir agir sur n'importe laquelle des 4 phases de cette action

 

A peu près toutes les combinaisons sont imaginables, selon le type de données que l'on désire transmettre

Plusieurs objets de transmission par boutons

Un bouton n’offre généralement qu’un seul objet de transmission, couvrant le 70% des besoins. Mais parfois, il est nécessaire de pouvoir transmettre une action sur plusieurs objets avec des valeurs différentes (scénarios). Dans bien des cas, 2 objets sont suffisants.

Pour presque tous les concurrents, il faut avoir un ou plusieurs modules «scène» à disposition pour pouvoir faire cette opération, ce qui rend l’installation plus couteuse et plus complexe à programmée.

Chez Merten, chaque fonction d’un bouton (variation et store exceptés) peut gérer un ou deux objets de communication de manière  totalement indépendante

Ici, nous avons 2 objets (objet A et B) dont chacun peut librement transmettre un type et une valeur différente.

On voit tout de suite l’intérêt d’une telle possibilité, lorsqu’on a besoin, par exemple, de programmer un bouton «absence» qui va transmettre un «0» pour éteindre les éventuelles lumières oubliées, et un «1» pour enclencher la simulation de présence, ou encore un numéro de scénario qui enclencherait une succession de fonctions.

Mais Merten ne s’arrête pas là, chaque interrupteur de la gamme comporte un module «scène» qui ne se contente pas d’appeler une scène ou de la mémoriser (comme la plupart des concurrents), mais de stocker jusqu’à 8 scènes capable de transmettre jusqu’à 8 valeurs différentes sur le réseau domotique KNX.

Vous pouvez multiplier ces possibilités par le nombre d’interrupteurs à disposition dans l’installation, il vous sera difficile d’atteindre les limites des fonctions offertes! Seules des fonctions complexes spéciales devront prendre place sur des modules spécialisés.

Blocage des touches

Une fonction qui peut s’avérer très pratique, surtout lorsque des enfants en bas âges s’intéressent de trop près à la domotique, permet de bloquer une, plusieurs, voir touts les touches de l’interrupteur sur la base d’un ordre donné par un objet de communication binaire.

D’autres fonctions complexes sont présentes, moins utilisées, mais néanmoins intéressantes, comme cette fonction de régulateur linéaire 8 bits, permettant de gérer une fonction par «paliers» programmables selon la manière de presser la touche (court ou long). Ou encore une fonction spécialisée pour la régulation du chauffage (modification des valeurs de consigne), ou encore la transmission de valeurs…

Bref, il ne nous a pas été donné de voir un applicatif aussi riche et aussi complet parmis tous les constructeurs existants.

Bémole

On peut regretter l’absence d’un objet de communication qui permettrait d’allumer ou d’éteindre la LED d’orientation qui peut parfois être gênante de nuit. Il faut donc ETS pour activer ou désactiver cette LED.

De même, on aurait apprécié un objet séparé pour faire "flasher" les LED de contrôle, permettant d'attirer l'attention sur des évènements particulier, en dehors du status habituel de lumière ou de prise, sans devoir ainsi faire le choix entre l'un ou l'autre.

Installation

Il est assez difficile de monter ces interrupteurs à l’envers, il suffit de regarder la LED d’orientation, placée en les deux boutons du bas. Le coupleur de bus est intégré à l’interrupteur, ce qui en simplifie le montage.

Prix

Merten surveille de très près le marché et offre un prix comparable aux concurrent, ce qui n’est pas un avantage, mais vu les longueurs d’avance sur l’applicatif, et que ce dernier évite très souvent l’achat de modules spéciaux coûteux, porter son choix sur Merten permet d’obtenir le meilleur rapport prix/fonctionnalités du marché. Néanmoins, on apprécierait un peu plus d’audace avec la politique des prix, cette remarque vaut pour pratiquement tous les constructeurs EIB/KNX.

Conclusion

Vous pouvez difficilement vous tromper en choisissant Merten pour les interrupteurs, d’autant que ce constructeur propose un vaste choix en matière de coloris et de matériaux, principalement pour sa série «M». Il faudra en contrepartie un peu de temps pour bien comprendre les innombrables fonctions et les programmer de manière correcte.

L'applicatif est en englais ou en allemand, pour la version française, il faut se tourner vers Schneider, même produits, avec "MTN" devant le numéro Merten. Par contre, la politique de distribution Schneider est encore à l'arrière plan du marché actuel et rend ce produit moins attractif.


Lien vers le constructeur : www.merten.de

 

      Dernière modification : lundi 10 mai 2010    

 

nba pas chere nba pas cher cheap nike roshe cheap nike nba jerseys for sale cheap wholesale kobe jersey for sale cheap wholesale jersey for sale cheap wholesale nfl jersey for sale cheap nike roshe trainers discount nfl jersey Jordan 23 jerseys for sale cheap jordan jerseys nike roshe run pas cher cheap ray ban sunglasses nike roshe run for sale nike blazer pas cher nike roshe run cheap Nike roshe run online italia http://www.globewomen.org/images/