Domotique et gestion de l'énergie  |  Qui est DOMO-Energie  |  Contact  |  Liens  |  FAQ  |  Plan du site   
 
Logo Domo-Energie
 |  Services  |  Produits  |  Professionnels  |  Propriétaires  |  Tout savoir  |  Actualités  | 
 
 
 
Logo Domo-Energie

mardi 30 septembre 2008

Certificat énergétique pour bâtiment, c’est parti !

Après de longs mois de travail, la norme SIA 2031 - Certificat énergétique pour bâtiment - est validée.


Pour faire suite à la directive Européenne sur l’efficacité énergétique des bâtiments (2002/91/CE), directive à l’origine de l’implantation d’une « étiquette énergie » pour le bâtiment dans toute l’Europe, les autorités Helvétiques, après avoir mandaté un groupe de travail, ont placé comme l’une des mesures prioritaires au niveau des problèmes climatiques l’application de cette directive et des objectifs de la communauté européenne.

Ce groupe de travail vient de présenter officiellement la nouvelle norme SIA (2031) permettant d’établir un certificat énergétique pour tout type de bâtiment en Suisse.


Parmi les points importants de cette norme :

  • La surface de référence énergétique (SRE) reste celle habituelle en Suisse : elle est comptée brut, avec l’épaisseur des murs. Cette façon de mesurer correspond à celle de la norme SIA380/1 actuelle et simplifie donc le passage vers le certificat. Cependant, elle a le désavantage de montrer un résultat plus optimiste (de l’ordre de 20% en moyenne) que la réalité. Les statistiques de notre pays ne seront donc pas comparables avec nos voisins européens qui ne prennent que la surface réellement chauffée.
  • Les différentes classes (de A à G) ne prennent pas les valeurs recommandées par l’UE, mais partent de la valeur type d’un bâtiment respectant les normes futures, et donnant le point « 0 » placé entre la catégorie C et B. Les bâtiments et maisons sont alors comparés avec ce bâtiment type et seront placés sur l’échelle selon le pourcentage d’écart en positif ou en négatif.


  • La totalité de l’énergie dépensée dans le bâtiment sera comptée (chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, lumières, autres)

     

Energie primaire contre énergie utile

Le calcul se fait, non pas sur l’énergie « utile » mais sur la base de l’énergie « primaire ».

En effet, il n’est pas suffisant de savoir que l’on consomme, par exemple, 15'000 kWh/an d’équivalent thermique, mais il sera ajouté l’énergie « grise » à ce résultat.

Par exemple, la dépense de 1000 kg de mazout dans votre chaudière représente en réalité une dépense d’énergie « primaire » de 1240kg d’équivalent énergétique. En d’autres termes, pour amener 1 kg de mazout utilisable pour votre chaudière, il est compté 0.24kg d’énergie pour l’extraction, la transformation et le transport de cette énergie chez vous. De même, pour pouvoir vous offrir 1kWh d’électricité dans une prise, il aura fallu 2,97 kWh d’effort énergétique.

Détails sur la page des équivalences énergétiques


Le certificat énergétique prendra donc en compte votre consommation en y ajoutant un facteur multiplicatif correspondant à des valeurs moyennes mesurées et calculées de l’énergie grise liée à votre consommation et à la qualité de l’agent énergétique utilisé.


Valeur calculée contre valeurs mesurée


S’il est relativement facile d’établir un certificat pour un bâtiment existant sur la base de la consommation réelle, il faut trouver un moyen de classer un bâtiment à construire. Dans le cadre d’une nouvelle construction, le certificat sera calculé sur la base du justificatif thermique, dont la nouvelle norme SIA 2031 donne les bases.

Ce certificat ne sera cependant pas correct dans la mesure où ces valeurs calculées partent d’un usage théorique standard et que cet usage est en moyenne 20% en-dessous de la réalité (le justificatif thermique est calculé sur une base de 20°C dans toutes les pièces avec un habitant virtuel standard). Il est donc prévu une phase de 3 ans durant laquelle les valeurs seront ajustées pour être le plus près possible de la réalité. Les certificats attribués durant cette période seront provisoires et seront réactualisés avec les valeurs réelles.


Durée de vie d’un certificat


Le certificat énergétique est prévu initialement pour 10 ans, au-delà duquel il devra être refait avec les mesures des 3 ou 4 dernières années. D’autre part, lors de tout changement d’affectation de locaux ou d’un bâtiment (vente, location, rénovation, etc.), le certificat devra être refait avec les nouvelles données. De même dans le cas de modifications ayant un impact significatif sur la consommation.

Obligatoire dès 2010

L’OFEN prévoit, dans ces dernières publications, de faire entrer dans la loi le certificat énergétique pour bâtiment dès 2010. D’ici là il est fortement conseillé de l’utiliser au plus tôt afin de pouvoir intelligemment planifier les nouvelles constructions, comme les rénovations, en tenant compte de ces nouvelles normes. En effet, ce document aura pour effet, comme c’est déjà le cas dans les équipements électroménager et maintenant dans le domaine automobile, une valorisation ou une dévalorisation de votre objet immobilier selon le classement qu’il atteindra. Il est donc sage de se préparer aussitôt que possible.


Le document SIA 2031 et ses valeurs sont provisoires en attendant sa validation ses prochaines semaines.

Simulation de consommation de vos projets

DOMO-Energie intègre actuellement ces informations dans le cadre de son outil de simulation énergétique existant et pourra présenter le classement attendu d’un bâtiment. Les valeurs énergétiques et indices de pollutions ont été actualisées sur notre page des équivalences énergétiques en tenant compte de cette nouvelle norme SIA 2031.

 

 

      Dernière modification : mercredi 11 août 2010    

 

nba pas chere nba pas cher cheap nike roshe cheap nike nba jerseys for sale cheap wholesale kobe jersey for sale cheap wholesale jersey for sale cheap wholesale nfl jersey for sale cheap nike roshe trainers discount nfl jersey Jordan 23 jerseys for sale cheap jordan jerseys nike roshe run pas cher cheap ray ban sunglasses nike roshe run for sale nike blazer pas cher nike roshe run cheap Nike roshe run online italia http://www.globewomen.org/images/